Catégories
chroniques

Le mal de mère…

J’essaie de comprendre ce qui m’arrive en ce moment…

Tout est normal pourtant! Un jour les enfants nous quittent, le cycle naturel de la vie quoi… Mais voilà que les émotions et les souvenirs de l’enfance se soulèvent et mon cœur résiste : tout change et je sais que rien ne sera jamais plus pareil!!

J’ai une grosse peine, un immense chagrin d’amour; oui c’est ça … l’absence qui prends toute la place, le bruit du silence, la vie qui prend un nouveau tournant et je ne suis pas prête…

J’ai des grosses bouffées de tristesses, une humeur mélancolique et une nostalgie qui ne passe pas!

Me semble qu’après un an je devrais être correct? Ben non justement; j’ai passé par-dessus ce vide, ce départ, j’ai agis comme si tout était ok… pourtant je sais bien que les deuils mal vécus ou ignorés finissent toujours par nous rattraper et plus le temps passe plus ça fait mal..,

« Syndrome du nid vide » c’est comme ça que ça s’appelle… une sorte de dépression…

Quand mon fils est né, j’ai vécu un post-partum qui a duré une bonne année, j’ai l’impression de revivre la même chose, mais à l’envers, un baby blues les bras vides , mais le cœur toujours aussi plein de tendresse…

J’essaie d’accueillir le changement et d’apprendre à vivre autrement…

Caillou et Mousseline me manquent; ça commence à faire dure mon affaire!! 😳

Pleurer et faire pitié ne m’aideront pas à me sentir mieux, et c’est ce que je veux : retrouver ma sérénité, en me donnant du temps, c’est pas une course non plus.

Alors qu’est-ce que je fais pour m’en sortir? Je pense que je vais me laisser bercer un peu par ces émotions, pas trop longtemps, j’veux pas me donner mal au cœur non plus!! juste les vivre , les ressentir pleinement et les laisser partir en douceur…

Je vais soigner ce « mal de mère » pour moi-même et pour mes enfants. Si ils sont prêts à construire leur nid ailleurs et sans moi, ça veut dire que j’ai réussi à faire d’eux des adultes autonomes et responsables. Good job mom!! Tiens! on dirait que je me sens déjà mieux.

C’est un passage, un moment à vivre, une nouvelle étape à apprivoiser. Je vais prendre soin de moi, comme je l’ai fais avec mes petits… Et comme dirait ma mère : cela aussi passera.

… et un jour je serai grand-maman!!

Ah!! Pi j’ai mes chats ☺️

Manou 🦋

Partez mes enfants partez, partez malgré le vide qui me désarme, j’ai toujours su cacher mes larmes

Revenez vite, mais partez…

« Où sont les enfants »

Clémence Desrochers – De la factrie au jardin. 2003

3 réponses sur « Le mal de mère… »

« Comme par hasard » ce matin je viens de voir ce texte très touchant qui est aussi en lien avec le temps qui passe. Pour une raison que j’ignore je ne l’avais pas vu passer . Je suis heureuse de le découvrir, il prend tout son sens et il est magnifique comme tout ce que tu nous partage ⚘

Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s