Catégories
chroniques

Petit poème d’automne

Ç’est beau, ça sent bon, le vent me joue une charmante mélodie…

Le temps de la moisson, et j’ai dépassé la moitié de ma vie…

J’attends sans plus rien attendre ce que sera la fin du chemin…

L’impatience de la jeunesse me laisse enfin respirer…

Les tourments des passions me donnent enfin un répit…

Je t’ai espéré tout l’été, te voilà enfin, sérénité…

Colle-toi à moi, accueillons l’hiver, laissons le printemps revenir sans nous troubler…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s