Catégories
chroniques

Confinée dans ma bulle

Me protéger

J’ai repris contact avec mon espace vital, ma bulle.

C’est ma responsabilité de me protéger, de prendre soin de moi.

Je dois aussi faire attention à ma santé mentale, pour y arriver je m’éloigne de ceux qui me ‘’volent’’ mon énergie, ou bien, les personnes qui n’ont jamais rien de positif à raconter, juste des malheurs et des histoires tragiques du passé : on a tous au moins une raison d’avoir de la gratitude pour aujourd’hui, ne serait-ce que d’être vivant et d’avoir la chance de mettre un pied devant l’autre.

Distanciation

La distanciation nous protège des virus, mais aussi de l’énergie négative : la mauvaise humeur et la tristesse chronique ça s’attrape aussi!

S’éloigner physiquement est facile, mais mentalement c’est une autre histoire, ça demande beaucoup de travail, c’est plus facile de se laisser contaminer.

Je dois surveiller mes pensées, fuir celles qui me crées de l’anxiété, des peurs imaginaires.

Faire attention de ne pas laisser n’importe qui s’installer dans ma tête, et ainsi éviter bien des ressentiments.

Une vraie sauvage

C’est pas que j’aime pas le monde, j’ai juste besoin de respirer de la bonne air de temps en temps.

Tout ce qui est à l’extérieur de moi ne m’appartient pas. Chacun est responsable de sa personne, de son univers, ça ne me regarde pas!

Chacun respire par ses propres poumons, je ne peux prêter les miens ni emprunter ceux des autres!!

Alors je me confine dans ma bulle, où je suis toujours, au fond, en sécurité. J’ai la liberté de ne laisser entrer que ce qui est bon pour moi, ce qui m’est bénéfique, ce qui me fait du bien… le choix m’appartient : quel pouvoir quand même!!

Seule à savoir

Pas besoin de l’annoncer à qui que ce soit, je suis la seule à savoir ce que je vis dans mon espace vital; je sème aujourd’hui ce que je récolterai demain.

Si quelqu’un veut me donner de la misère, je la refuse et la lui laisse : l’insécurité, le manque d’amour, ne sont que ce que l’autre ressent et il cherche à s’en débarrasser en me le transmettant.

Je refuse de porter ton fardeau, je demande à ton ange de lumière de taider à le supporter ou te montrer comment le laisser tomber, mais ce ne sera pas moi ta bouée de secours … je n’en ai pas les moyens.

Et j’ai besoin d’être heureuse!

Manou 🦋

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s