Catégories
Articles 📝

Mon délestage

Tous ces kilos…

En as-tu vraiment besoin? Ouais, peut-être un ti-peu. Comme des airbags, pour faire croire que je suis capable d’en prendre! Pour prendre ma place.

Je n’ai pas toujours été enrobé vous savez, j’ai déjà été très très très mince…à faire peur. Là c’était le contraire, je me voulais invisible.

Bon! Première étape: avant de me délester de tous ces kilos , commençons par abandonner tout ce qui n’est plus bon pour moi.

Voyager léger

J’ai le dos rond , les épaules qui tire vers le bas, c’est tellement lourd…

Pourtant, le monde se porte très bien sans moi! Pour qui je me prends au fond?

Je crois que c’est une mauvaise habitude que j’ai développé, malgré moi…

J’ai mal compris le programme, le pamphlet disait « sois empathique, met-toi à la place de l’autre, et non « prends sa place et ses problèmes ».

Voyager léger ne veut pas dire , cheminer comme un cow-boy solitaire, non, c’est marcher dans mes souliers , à côté de l’autre.

La vie c’est comme une montgolfière. Pour aller plus haut, il faut savoir se délester et jeter par-dessus bord tout ce qui empêche de nous élevé.

Raphaëlle Giordano

Trop de tout

Tout déborde chez-nous: les gardes-robes, les armoires, la bibliothèque…

J’ai des bouquins que je ne lirai jamais, des vêtements que je ne porterai plus, alors pourquoi je conserve tout ces ‘’au cas où’’?

Ai-je tant de difficultés à me détacher du passé? Est-ce de l’insécurité ou suis-je trop paresseuse pour jeter par dessus bord tout ce qui me restreint?

On dirait que je n’ai plus le goût du futile et de l’inutile, je sais pas , c’est l’âge peut-être?

C’est drôle, mais hier je m’ennuyais de la pluie, en plein hiver! Un jour je vivrai mon dernier printemps sans le savoir et sans le vouloir.

Les autres

Mais qui sont ces autres? Y’a ceux que j’aime, qui font partie de moi, dont j’ai besoin pour exprimer mon amour.

Et bien sûr, les pas faciles… à qui je donne beaucoup trop d’importance. Ceux-là, je me dois de les laisser partir. Les bénir en leur souhaitant le meilleur.

Les ressentiments, la colère, la passé, ne m’apporte rien, plus rien…

Respirer

Voilà! Prendre une bonne bouffée d’air et me laisser guider par l’instant présent. Me sentir légère comme le vent, ça s’peut…

Je laisse l’autre avoir le dernier mot, la virgule et le point final, si ça peut lui faire plaisir, moi je passe mon chemin comme une plume au vent!

J’ai peut-être tort, mais au moins j’ai la paix 😉

Bonne semaine chers amis

Manou 🕊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s