Catégories
chroniques

Ma vie à moi

La vie est un devoir sans brouillon.

– Robert Mallet

Une vie… la mienne , pas plus facile pas plus difficile que les autres. Juste un enchaînement de moments, d’événements, de rencontres …

Ma vie en couleur ou en noir et blanc…

À ma naissance, je suis arrivé avec mon petit bagage. Certains nous parlent d’une croix à porter, pour d’autres c’est le karma, les astrologues eux nous expliquent que nous sommes influencés par certaines planètes fortes ou faibles dans notre thème astral.

Je préfère parler de défis de vie. Même si au fond, ce sont juste les mots qui changent et que tout l’monde veut dire la même chose.

Donc mes défis… j’en ai quelques uns, dont certains qui prennent plus de place, qui demandent plus d’énergie… et les autres plus petits, que je règlent au quotidien.

Il y a ceux que je ne peux changer, qui sont là pour rester, et que je dois accepter,avec lesquels je trouve des façons de vivre autrement et qui au bout du compte m’apporte humilité, et qui dit humilité dit aussi sérénité …

Mais curieusement, ce sont ceux de la vie de tous les jours qui me font le plus travailler, qui exigent de moi plus de patience et d’acceptation…

Mon égo est souvent irrité par les inconvénients, les contretemps, les imprévus et… les autres!

Les autres, dont les défis ou karma se mélangent aux miens, qui rajoutent un niveau de difficulté… ici je dois me rappeler que même si nous voyageons ensembles, je dois les laisser gérer leurs propre bagages, ce n’est pas à moi de faire le ménage de leurs valises…

En vieillissant je comprends une chose : tout devient plus facile à partir du moment où je cesse de résister, ou je me laisse porter ou emporter…

Faire confiance voilà mon plus grand défi à moi; depuis ce fameux jour où j’ai atterri sur cette planète : Je suis tombée dans le vide, mais des mains m’ont accueillis, des voix murmurant des mots que je ne comprenais pas, mais dont je ressentais la bienveillance m’ont rassurés, l’ambiance feutrée m’a quelque peu apaisée et donné une certaine sécurité…

Mais le défi était lancé : apprendre à vivre avec la peur de l’inconnu, de l’angoisse de rester suspendue et seule dans le vide …

Mais malgré cette peur originelle, à chaque fois que je tombait ou que j’étais emportée par un tourbillon, une main se tendait vers moi, la bonne personne se présentait juste au bon moment et je finissais par m’en sortir…

Et je m’en sors encore. En pratiquant le détachement, en me branchant sur ma respiration qui est ma source de vie! Je ne suis JAMAIS seule!! Un défi à la fois, un jour à la fois!!

Manou 🦋

La vie est un défi à relever, un bonheur à méditer, une aventure à tenter.

– Mère Teresa