Catégories
chroniques

Ceci aussi passera

Tout passe : les saisons, la jeunesse, les deuils, les joies… moi!

Mon mariage, la naissance de mes enfants, les trois plus beaux jours de ma vie, et pourtant… Un arrêt sur l’image, une pause, la terre a cessée de tourner ou c’est moi qui s’est fixée pendant un moment, qui ressemblait à une sorte d’éternité.

J’habitais totalement et pleinement l’instant… sans réaliser que cela aussi passerait et c’était très bien!

La planète s’est remise à respirer et la vraie vie, l’ordinaire a repris sa place.

Plus jeune j’ai vécu une grosse peine d’amour, qui m’a fait souffrir le martyre! J’avais la certitude d’être morte par en-dedans! Et pourtant me voici avec tous ces souvenirs à me dire que je l’ai peut-être échappé belle! ☺️

J’ai vécu comme si mes enfants ne quitteraient jamais la maison, je savais avec ma tête qu’un jour ils partiraient mais mon cœur lui fermait les yeux et se bouchait les oreilles …

Le jour du départ venu, j’ai pleuré, pleuré et encore pleuré! Et puis le quotidien a pris une nouvelle couleur, la peine a diminuée, le calme est revenu…

Parfois on s’attache à certaines personnes, des collègues de travail, qui, pour toutes sortes de raisons s’en vont vivre de nouveaux défis, et voilà qu’on réalise qu’au fil du temps ces gens étaient devenus des amis; mais la vie étant ce qu’elle est, la routine , les responsabilités et voilà qu’elles ne font plus partie de nos vies;

Et ça passe…

Mais le pire du pire c’est la mort soudaine et inattendue d’un être cher… un coup de poing en plein visage, l’univers qui nous fou la volée de notre vie, qui nous jette par terre : clairement on ne se relèvera pas de celle-là… et bien non, on plie le genou on donne une poussée et on ressuscite, en sachant, qu’une petite partie de soi s’en est allée pour toujours et à jamais; mais ça passe , ça passe, ça passe…

Et ça passera…

Et que dire de nos petits amis poilus, ces boules d’adoration inconditionnelles, de l’amour à l’état pur; mais voilà qu’un jour ils nous quittent eux aussi , ça fait mal et ça peut durer longtemps, c’est difficile; voir disparaître ce petit compagnon qui était toujours là, à nous aimer sans jugement, c’est une douleur intense et prenante; on ne peut pas comparer une perte humaine à celle d’un animal, bien sûr, mais une peine c’est une peine, la souffrance ne se calcule pas, un deuil on mesure pas ça, on le vit avec ses tripes pi c’est toute! Un petit verre qui est plein l’est autant qu’un grand verre remplit à rebord : on peut plus en rajouter.

Et ça passe…

Tant mieux ! Je reste alerte, concentrée sur aujourd’hui, j’essaie de me rappeler que ce jour, même banal et ordinaire, peut-être lui justement plus que les autres, ne reviendra plus.

Aujourd’hui, en ce jour précisément, je suis sereine, je me sens bien, je suis en congé, il fait beau, je me berce au soleil… et ceci aussi passera. Demain? On verra ça demain…

Manou 🦋

Une réponse sur « Ceci aussi passera »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s